• by Babeth

Le makeover de l’armoire à vêtements de l’atelier My LILY LOOP

Des mois, que dis-je, des années que je voulais m’attaquer à donner un petit coup de jeune à cette armoire qui trône dans mon atelier, celui de My LILY LOOP. Et c’est chose faite. Mais avant d’en arriver là, on remonte un peu le temps.


Il y a trois ans. Je remarque en passant au bout de ma rue à Londres, une armoire laissée à l’abandon . Je passe sans trop la remarquer, accaparée par tout ce que ma fille a à me dire sur le chemin de l'école. Et elle en a à raconter! Mais mon inconscient, étant sans doute lui bien éveillé, me rappelle le lendemain de retourner la voir. Histoire de. Il faut dire que j’ai une véritable passion pour récupérer des choses dans la rue – demandez à mes enfants ce qu’ils en pensent, ils ne comprennent tout simplement pas. Bref, j’y retourne, la regarde. Puis fais quelques pas en arrière. Puis reviens sur mes pas. Je l’ouvre, l’observe sous toutes les coutures. Mais oui, révélation, elle est juste fantastique cette armoire ! Il faut que je la prenne. C'est devenu une question de survie ! Avec l’aide de mon fils ainé, que je réquisitionne sur le champ (pas le choix, sinon maman va mourrir !), nous arrivons enfin – mon dieu qu’elle est lourde cette BELLE armoire – à l’amener chez nous. Elle va alors connaître un épisode jardin, puis un déménagement vers Bruxelles et elle s’installe alors majestueusement dans mon atelier. Et là, elle fait sa vie et héberge mes créations de vêtements de fille, mes matériaux de couture, enfin tout ce qui peut y rentrer.

Et voilà qu’avec ce confinement, l’énergie et l’envie me prennent de lui offrir un petit makeover pour lui redonner un peu de jeunesse. Elle le mérite. Elle a une jolie taille et possède d’incroyables détails d'époque: des poignées en laiton, un miroir, un porte cravates, des étiquettes « pyjamas », « hats », « boots » ou « brush & comb ».



Une véritable armoire de gentleman anglais du début du XXème siècle. Alors pas question de gommer tout cela, il faut juste que je les mette plus en valeur.


C’est alors parti pour quelques heures de bricolage: ponçage, rabotage, réparation des portes, et pose d’étagères supplémentaires (achetées en bois brut juste avant le confinement, quel nez !!!). Petite aide de mon deuxième fils à cette étape pour mieux les poser. Nous ne sommes pas trop de deux pour trouver le bon alignement et manier le marteau et la perceuse. Pour la peinture, j’ai opté pour la gamme de peinture décorative Chalk Paint™ d’Annie Sloan. Et après une longue réflexion, j’ai choisi le Duck Egg Blue (bleu-vert clair tendance rococo) et le Old white (de la couleur de la craie et du gesso, ce blanc est si doux aux yeux!), pour faire une jolie association sur l’armoire. Et ensuite, j’ai passé une couche de cire claire Chalk Paint Wax pour fixer et protéger la peinture.



Quelques heures de travail dessus, mais que du bonheur en découvrant le résultat.




Et le meilleur moment, c’est de ranger tous les vêtements et les accessoires de mode que nous avons en stock pour les filles chez My LILY LOOP . Les shorts sur une étagère, les jupes d’été sur une autre, les blouses fleuries encore sur une autre. Hop, les paniers en bas. Les piles s’organisent, docilement, apportant tout plein de couleurs à l’armoire.

J’ai l’impression d’y ranger des trésors !